Marionnette dodo exposée à la Fabrique des savoirs - © Dimitri Chaaf

La scénographie des spectacles "Sous la varangue" et "L'Os du dodo" nécessite la présence d'un squelette de dodo, cet oiseau mauricien disparu il y a près de 300 ans.

Très rapidement, l'idée d'intégrer l'art de la marionnette à ces spectacles a retenu notre attention.

Après plusieurs rencontres enthousiasmantes, nous avons fait la connaissance de Dimitri Chaaf, sculpteur, facteur de marionnettes et graphiste (Pour le joindre : dimitri.chaaf@gmail.com).

Avec Dimitri Chaaf, nous avons opté pour une marionnette à taille réelle, de type portée, comme dans le théâtre bunraku. Une de ses particularités est qu'elle devra être manipulée par une seule personne, à vue, avec des baguettes. Il fallait donc qu'elle soit très légère.

Dimitri Chaaf a sculpté chaque os un par un en s'inspirant de nombreux documents et de photos des fossiles de dodo conservés à la Fabrique des savoirs, au Muséum national d'histoire naturelle de Paris, au Muséum d'histoire naturelle de la Rochelle, au Musée des Sciences naturelles d'Orléans, à l'Institut Royal des sciences naturelles de Belgique et au Musée des Confluences.

S'il s'agit d'un squelette pensé pour être articulé et manipulé, sa facture est malgré tout réaliste. Même sa teinte s'inspire de celle des subfossiles de drontes que présentent la plupart des musées. Ces subfossiles composites proviennent en effet d'un même site à l'île Maurice, la Mare aux Songes (un milieu acide qui a donné cette couleur brune aux ossements). Dans "Sous la varangue", le jeune scientifique fait quant à lui sa découverte dans la Mare aux illusions, un nom fictif mais qui sent bon l'hommage !

Nous avons baptisé notre squelette marionnettique "Ayo" d'après une expression mauricienne plusieurs fois employée par les personnages de la pièce de Christophe Botti "Sous la varangue".

Marionnette dodo - © Dimitri Chaaf

Ayo a fait sa première sortie publique le samedi 16 mai 2015.


La Compagnie des Hommes Papillons et la Fabrique des savoirs ont en effet proposé au public normand une lecture déambulatoire de "Sous la varangue" dans le cadre de la 11ème Nuit européenne des musées. 

 

La 11eme Nuit européenne des musées à la Fabrique des savoirs

La Fabrique des savoirs, à Elbeuf, est l'un des rares établissements français à posséder des ossements de dodo (voir à ce sujet notre article "Un fossile de dodo à Elbeuf-sur-Seine").
La Fabrique des savoirs a donc choisi cette année de faire un éclairage particulier sur le dodo avec une animation pour les enfants à 16 heures et la lecture de "Sous la varangue" dans les salles du musée à partir de 21 heures.
Cela est d'autant plus pertinent que nous fêtons en 2015 les 150 ans de la redécouverte du dodo !

Pour l'occasion, notre marionnette AYO a été présentée dans le hall d'accueil de la Fabrique des savoirs, aux côtés d'une boîte contenant de vrais os de dodo (un don récent de la famille Carrier qui vient s'ajouter au squelette partiel arrivé à Elbeuf au début du XXème siècle).

En fin de lecture, AYO a rejoint les comédiens de la lecture (Christophe Chêne Cailleteau, David Furlong, Benjamin Gilot et Rita Neminadane) pour sa première prestation scénique !

Une marionnette s'apprivoise ; AYO va progressivement s'animer, apprendre à marcher... Stéphane Botti, suit pour cela des formations avec Luc Laporte, acteur-marionnettiste, metteur en scène, formateur, directeur artistique de la Compagnie Contre Ciel. Ayo apparaîtra donc dans "Sous la varangue" et en vedette dans le spectacle jeune public "L'Os du dodo".

Benjamin Gilot, David Furlong, Stéphane Botti et le dodo (© Dimitri Chaaf)

 SB