Résumé

À l’île Maurice, une famille de grands propriétaires terriens d’origine française, les Le Dantec, et une famille d’engagés indiens à leur service, les Kapoor, voient les destinées de leurs membres respectifs se mêler depuis plus de cent ans.

C’est sous la varangue (la véranda) de la maison créole « Nombril du monde » que se jouent et se rejouent les mêmes amours, les mêmes trahisons, les mêmes drames. Peut-on se détacher de l’héritage familial, qu’il soit matériel ou psychologique ? Est-ce que la haine peut engendrer l’amour ?

En revenant à ses racines pour étudier la faune et la flore endémiques de l’île, Guillaume, le plus jeune des Le Dantec, va être confronté à ces questions.

Le texte de la pièce est édité aux éditions Les Cygnes : 
Parution : 03/10/2013
- Prix : 12 euros
- ISBN: 978-2-915459 -
Pages : 116

en tete cover varangue

 Note d’intention de l’auteur

Mon expérience de l’île Maurice fut d’abord littéraire. Des romans de Le Clézio lus à l’adolescence jusqu’aux auteurs contemporains découverts plus récemment, en passant pas des récits de voyages anciens, des guides de botanique et même par des relevés de topographie, je me suis d’abord construit une géographie et une histoire de l’île Maurice au travers des livres.

Deux séjours récents de près d’un mois m’ont permis de valider certaines constructions mentales et d’en abattre bien d’autres au profit d’une réalité plus contrastée, plus ambiguë, donc plus  riche.

De ces voyages livresques et géographiques est née cette fiction qui répond à mon besoin de raconter le monde tout autant qu’à mon désir d’emmener les spectateurs (aussi bien occidentaux que mauriciens) dans un voyage théâtral.

J’ai voulu avec « Sous la varangue » parler de transmission.

Le microcosme mauricien m’a permis de traiter plusieurs thématiques autour de cette question de la transmission : l’héritage historique à travers l’engagisme, le patrimoine naturel et à la biodiversité à travers l’histoire du dodo, les liens familiaux enfin.

Ces trois sujets se rejoignent et interrogent la manière de construire le présent et le futur en tirant les leçons du passé.

Christophe Botti