Le dodo et les frères Botti / © Musée africainEn menant des recherches sur le dodo, nous nous sommes intéressés de près aux diverses façons dont le dronte est représenté dans les musées.

La première reconstitution d'un dodo en France est un modelage en plâtre qui fut exécuté au Muséum d'Histoire naturelle. Plusieurs copies de ce dodo sont présentées en France à Paris, Blois, Orléans, La Rochelle ou le Havre. Toutes ne sont pas visibles (nous consacrerons un article à ce propos sur ce blog dans les semaines à venir). Une reproduction de plâtre se trouve également au Musée d'histoire naturelle de Port-Louis sur l'île Maurice.

Mais une reconstitution de valeur historique attend également les touristes en balade sur l'île d'Aix.

Située à quelques encablure de Fouras (Charentes-Maritimes), l'île d'Aix est une petite île pleine de charmes. Elle est aussi connue des historiens pour avoir reçu durant trois jours Napoléon 1er avant son départ pour une autre île, Sainte-Hélène.
Après quelques mails échangés avec Christophe Pincemaille, Responsable des collections des Musées de l'île d'Aix, nous y débarquons le mardi 23 avril avec la première navette maritime du matin. Il y a peu de touristes en ce début de saison, nous allons pouvoir bénéficier d'un tête à tête avec le dodo !

10312367_10153305570483539_4424349962277788765_n

Après avoir visité le Musée Napoléon, nous traversons la rue pour entrer dans un ensemble de maisons de pêcheurs. Le Baron Napoléon Gourgaud y a ouvert en 1935 son Musée africain.
Les deux longues salles alignent les trophées de chasse du Baron, mais aussi de nombreux souvenirs ethnographiques. Les animaux sont présentés devant des peintures représentant des vues telles que le Mont Kilimandjaro ou le Mont Kenya.

Cette présentation muséographique a été conservée intacte et donne un aperçu des dioramas proposés par les Muséums d'Histoire naturelle au début du XXe siècle.Très peu de musées ont conservé cette présentation (on peut cependant admirer un beau diorama à Rouen). Ce musée a été ouvert peu après le succès populaire de l'Exposition coloniale internationale de 1933 qui éveilla l'intérêt pour "nos colonies" et pour l'Afrique.

reconstitution du dodo / © Musée africain

Pour faire naturaliser ses trophées, le Baron Gougaud se rendit à Londres chez l'un des meilleurs taxidermistes de son temps : la Maison Rowland Ward. C'est là qu'il acheta en 1920, pour une somme coquette, la reconstitution du dodo présentée dans son musée de l'île d'Aix. Cette reconstitution paraît très inspirée des dessins de Sir John Tenniel pour le roman "Alice au pays des merveilles" de Lewis Carroll.
Son plumage est constituée de plumes de poule. L'image du dodo a depuis évolué et cette version de l'oiseau est donc également un témoignage d'une vision et d'une époque.

 

LE SITE DU MUSEE AFRICAIN

A lire sur l'histoire de la création des Musées Napoléons de l'île d'Aix et sur la vie du baron Gourgaud :
Christophe Pincemaille - La folie des Gourgaud : les musées de l’Ile d’Aix, Geste éd., RMN, Paris 2009