L Os du dodo - aspirateur light - (C) BottiLes grandes thématiques de ma création jeune public « L’Os du dodo » sont le développement durable et la biodiversité dont l’intérêt de la préservation sera mis en avant grâce à l’exemple du dodo.

Le héros du spectacle s’empare du « destin » de cet oiseau et mène une enquête scientifico-burlesque. Mon objectif est de parler, sans moraliser ni culpabiliser, du lien qui lie l’être humain à son environnement.

Cette création verra le jour en janvier 2016 au Musée des Confluences de Lyon dans un programme culturel autour des représentations de « Sous la varangue », création franco-mauricienne initiée par la Compagnie des Hommes Papillons.

« L’Os du dodo » tournera ensuite évidemment dans des musées mais aussi dans des écoles, des théâtres traditionnels ou tout lieu soucieux de divertir, d'informer et de faire réfléchir les enfants sur le monde qui les entoure. La forme du spectacle nous permettra de nous adapter facilement à toutes les configurations.

 L Os du dodo - T Rex light - (C) Botti

 Tout ceci sera proposé sans donner de leçon : je souhaite en effet créer un spectacle visuel mêlé à un texte poétique, humoristique et accessible.

Ouvrir les yeux, inviter à l’émerveillement et à la responsabilisation, certes, mais en creux, grâce à une histoire ! Pédagogie et démagogie ne doivent pas être mélangées, et l’emploi du burlesque éloignera toute tentative de discours moralisateur ou de pathos.

Une marionnette représentant un fossile de dodo articulé sera l’un des personnages de la pièce. Face à ce dodo, l’autre personnage sera tout droit sorti d’un film burlesque. J'imagine un Buster Keaton contemporain dont la naïveté et la maladresse serviront à faire passer en douce les informations !

Une merveilleuse évasion VLG affiche facebook

L’envie était très forte de m'adresser aussi au jeune public pour partager ma passion et lui parler de la biodiversité relatée à travers le destin du dodo. D’une part parce que le dodo mérite d’être mieux connu des jeunes Français, d’autre part parce que son histoire est une introduction idéale aux notions d’endémisme, d’écosystème et bien sûr de développement durable. 

Écrire en direction du jeune public est une continuité de ma précédente création, « Une Merveilleuse Évasion ».

« Une Merveilleuse Évasion » est un spectacle gestuel, mélange de théâtre, mime, danse et magie que la Compagnie des Hommes Papillons a présenté une centaine de fois depuis 2011 pour de nombreux publics d’enfants (écoles maternelles, primaires puis collèges et lycées). Ce spectacle a été écrit pour répondre à une mission pédagogique d’initiation à l’image portée par la MJC Louis-Lepage de Nogent-sur-Marne : sensibiliser le jeune public à la réception des films burlesques noir et blanc de Charlie Chaplin.

Cette expérience de trois ans auprès du jeune public m'a offert matière à réfléchir sur l’acte de transmettre.L Os du dodo - terre en vue light - (C) Botti

Les choix artistiques empruntés avec ce premier spectacle jeune public se retrouveront donc en partie dans « L’Os du dodo ». Je souhaite garder la force des images en combinant aux informations essentielles le langage corporel, le théâtre d’objets, le burlesque et la magie. 

Les Hommes Papillons aiment dire qu’ils sont des raconteurs d’histoires ! Et les enfants ont besoin d’histoires pour grandir et s’enrichir ! 

Les enfants ont une curiosité et une ouverture sur le monde qui les entoure qui ne demandent qu’à être stimulées.
Pourquoi ne pas employer les potentialités du story telling, du burlesque et de la magie pour orienter leur désir d’apprendre vers les sciences du vivant ?
Pourquoi ne pas utiliser l’humour pour parler des réflexes simples à acquérir pour participer au développement durable, chacun à son niveau ?

Le dodo sera mon ambassadeur !